ASSEMBLEE GENERALE ELECTIVE DE LA SR CORSE

Malgré toutes les contraintes sanitaires, l’Assemblée Générale Elective de la Sélection Régionale UNAF CORSE, s’est tenue dans la salle d’honneur de la Préfecture Corse à BASTIA, le 5 septembre 2020.

Le Président National de l’UNAF, Jean-Jacques DEMAREZ avait répondu favorablement à l’invitation de Cédric PELE, tout comme son collègue à la Haute Autorité du Football, le Président de la ligue Corse de football, Jean-René MORACCHINI.

Malgré le temps de route nécessaire pour rejoindre BASTIA, les sudistes étaient nombreux et le Président Cédric PELE pouvait être satisfait de compter dans l’assistance 50% de ses adhérents.

Après que l’appel des présents eut été fait par le secrétaire Yannick BOUTRY, le président sollicita un moment de recueillement en mémoire de chers disparus et une pensée particulière pour deux des plus anciens fidèles unafistes corses qui luttent avec acharnement contre la maladie.

S’en est suivie une courte assemblée générale extraordinaire qui a permis de modifier deux articles dans les statuts, le tout à l’unanimité.

Le rapport moral du secrétaire général tout comme le rapport financier n’ont fait l’objet d’aucune remarque et ont été adoptés à l’unanimité.

Une fois passé les sujets statutaires, le moment était venu de passer aux élections où 9 adhérents volontaires briguaient une place au sein du Comité Directeur de la SR CORSE pour le mandat 2020/2024. Tous ont été largement élus dont beaucoup à l’unanimité. Pour le principe, les 9 élus se sont retirés et le doyen d’âge à proposer à l’assemblée le nom de Cédric PELE comme président et cette proposition a été validée à l’unanimité sous une salve d’applaudissements.

Le Président de la Ligue a ensuite rappelé à l’assemblée tout ce que Cédric PELE amène au conseil de Ligue et à la CRA, dont le président était également présent. Il a expliqué les contraintes sanitaires qui impactent tous les acteurs du football et bien évidemment les arbitres et que toutes les décisions prises par la FFF l’ont été en totale concertation avec les présidents de ligue. Il a remercié l’UNAF Corse pour leur sincère collaboration au profit du football corse.

Le mot de la fin a été donné au Président National Jean-Jacques DEMAREZ qui n’a pas manqué de féliciter le président réélu et tout son comité. Il s’est félicité des excellentes relations qui règnent entre les instances et l’UNAF, ce qui ne peut qu’être que bénéfique pour le football corse en général et pour l’arbitrage corse en particulier. Il n’a évidemment pas oublié  de parler de tout ce que fait l’UNAF pour le bien de tous ses adhérents. Il a également relevé le fait unique en France qu’au sein d’un bureau de SR, siègent 4 arbitres fédéraux, dont un international et un F1 qui ne comptent pas leur temps pour le bien de notre association.

L’Assemblée s’est terminée par la remise de médailles à des récipiendaires méritants avant que le président invite tous les présents à partager une petite collation au siège de la ligue avant de tous se retrouver pour le rassemblement des arbitres organisé par la CRA.

A noter, qu’une cagnotte improvisée au profit de Marcel, victime d’un AVC, a connu un succès non négligeable qui prouve, si besoin était, la solidarité des arbitres corses.

Félicitations et longue vie à l’UNAF CORSE.

L’UNAF et l’Arbitrage Français en deuil

Bien que nous sachions que notre ami se battait depuis plusieurs années contre cette maudite maladie et bien que les médecins aient été honnêtes sur l’issue, c’est avec stupeur et une grande émotion que les responsables de l’UNAF ont appris ce jour la disparition d’un de ses fidèles adhérents en la personne de Sébastien DESIAGE.

Sébastien, unafiste depuis ses tous débuts dans l’arbitrage, a fait preuve d’un courage inouï et son extraordinaire résilience lui avait même permis, après diverses opérations, de passer avec succès les tests physiques qui lui ont permis de revenir au plus haut niveau de l’arbitrage, stupéfiant tous ses collègues de l’élite présents et provoquant l’admiration de tous les arbitres amateurs. Malheureusement, le destin a eu raison de son courage.

Durant ses deux années de présidence du SAFE, il n’a eu de cesse de mettre en avant les valeurs de l’arbitrage en prônant en permanence le respect de tous les arbitres qu’ils soient du monde professionnel ou du monde amateur.

Sa gentillesse et sa légendaire humilité ont fait de lui une figure de proue de l’arbitrage français et ce ne sont pas les centaines d’arbitres qui l’ont côtoyé de près qui diront le contraire tout comme les joueurs et les entraîneurs qu’il a eu l’occasion de diriger.

L’UNAF présente à Julie, son épouse et à ses enfants, ses plus sincères condoléances et son soutien sans faille pour traverser cette pénible épreuve.

Adieu l’ami, l’UNAF ne t’oubliera pas.

NOEL LE GRAET : « Une grande tristesse »
SAFE : « Salut Séb ! »
L’Equipe : « Disparition : l’arbitre Sébastien DESIAGE est mort »

Communiqué

L’UNAF OCCITANIE condamne fermement l’agression dont a été victime Robin HINGRAND, samedi 22 août, sur une rencontre du 1er Tour de Coupe de France.

Il est inadmissible que de tels agissements puissent intervenir dès la reprise des compétitions après 6 mois d’arrêt.

Les délégués juridiques de l’UNAF et notre avocate régionale, suivront attentivement ce dossier dans les intérêts de Robin.

Nous faisons confiance à la Commission de Discipline pour sanctionner ces actes qui n’ont rien à faire sur les terrains de la Ligue d’Occitanie de Football.

L’UNAF OCCITANIE

Assemblée Générale

Mesdames, messieurs,

Les conditions sanitaires liées à la pandémie du Coronavirus ont obligé les responsables de l’UNAF76 à reporter l’Assemblée Générale élective de notre association

La nouvelle date pour l’organisation de cette manifestation sera le :

Samedi 05 septembre 2020 à 18h00
Salle Saint Henry
Route de Cuverville
76280 CRIQUETOT- L’ESNEVAL

Le bureau de l’UNAF 76 a le plaisir de vous inviter à participer à cette manifestation.

Ordre du jour

Accueil par le Président
Adoption du PV de l’Assemblée Générale 2019
Remerciement, Félicitations, Condoléances
Rapport moral
Rapport financier
Rapport juridique
Compte rendu des activités jeune
Election des membres du Bureau
Election du Président
Election des vérificateurs aux comptes
Récompenses
Parole aux invités
Questions diverses
Clôture par le Président

A l’issue de cette Assemblée Générale, le pot de l’amitié sera suivi d’un buffet froid offert par l’UNAF76.

Pour agrémenter cette journée, un concours de pétanque aura lieu de 10h à 12h et de 14h à 17h, avec une « séance » barbecue de 12h à 14h avec une participation de 10€ par les adhérents & conjointes.

Inscription jusqu’au 17 août dernier délai par coupon réponse à retourner au Président, Patrick DUBOC.

COUPON REPONSE

Nous comptons sur votre présence afin de démontrer votre attachement à notre association.

Dans l’attente de vous retrouver au début de la prochaine saison, le bureau de l’UNAF76 se joint à moi pour vous souhaiter d’excellentes vacances.

Amicalement

Patrick DUBOC
Président de l’UNAF76

Protocole de reprise des Championnats Nationaux FFF

Suite au CDN du 01/08/2020, un courrier était transmis à la CFA et DTA concernant la crise du COVID-19 avec des questions sur la protection future des arbitres.

La Ligue du Football Amateur vient de communiquer aux Ligues et aux Districts le protocole de reprise des championnats nationaux. Un guide complet reprenant l’ensemble des dispositions relatives à l’organisation des rencontres nationales.

Des premières réponses en attendant les consignes données spécialement aux arbitres.

A titre d’information, vous trouverez le protocole complet en cliquant ci-dessous :

Protocole FFF

Les ligues et les districts communiqueront en direction des licencié(e)s dans les jours à venir.

Féminisation de l’arbitrage

Stéphanie Frappart, l’exception qui confirme la règle ?

Homme, Femme, tous arbitres
Les femmes arbitres sont de plus en plus nombreuses. Pour autant, plus les enjeux d’une rencontre sont forts, plus celles-ci disparaissent. Particulièrement lorsqu’il s’agit de compétitions masculines et/ou internationales. Si Stéphanie Frappart et consœurs ouvrent la voie, sont-elles destinées à n’avoir que très peu d’héritières ?

·          Par Mejdaline Mhiri, journaliste pour le magazine Les Sportives, spécialiste du sport au féminin. En partenariat avec le Think Tank Sport et Citoyenneté.

Stéphanie Frappart au football, les soeurs Bonaventura au handball… En France, au sein du milieu sportif, les femmes sont de plus en plus visibles. Et notamment dans l’arbitrage. Depuis 2011, la proportion de femmes à prendre le sifflet a été multipliée par 2,5, passant d’environ 5 000 à 12 810 pour la saison 2019/2020[1]. Une progression qu’il convient tout de même de relativiser tant leur absence auparavant était totale. Car le sport reproduit les inégalités présentes dans notre société, voire les amplifie.

Ces arbitres femmes disparaissent ainsi au fur et à mesure que l’enjeux croît. Toutes comme les dirigeantes ou les coaches, le nombre d’arbitres féminines se réduit comme peau de chagrin pour les compétitions masculines et/ou internationales. Pour caricaturer (ou pas), on se demande si le message est celui-ci : « On les laisse déjà jouer au ballon, et vous voudriez qu’elles arbitrent ? Et des matches importants ? Est-ce-qu’on est sûr qu’elles ont compris les règles ? C’est impossible, elles ne courent pas aussi vite qu’un homme ! »

L’argument physique est régulièrement retourné à celles et ceux qui prônent l’égalité. Un raisonnement caduc dans les disciplines où l’importance des capacités athlétiques est moindre pour appliquer le règlement, comme la boxe, le judo, le tennis, etc. Mais où il y a toujours aussi peu de féminines ! Selon les sports, l’absence des femmes au sein du corps arbitral peut être colossal. Moins la discipline accueille de licenciées, moins elles sont à même de choisir de brandir le carton. Assez logiquement donc, il y a 29% de femmes arbitres dans le handball, 25% au basket contre 4 et 6% au football et rugby.

En 2013, au lancement des plans de féminisation des fédérations, l’arbitrage fut complètement oublié. Heureusement, certaines d’entres elles essaient depuis de rectifier le tir. Ainsi la fédération de tennis tente, par exemple, de rassembler les jeunes filles sur les stages départementaux et régionaux afin de lutter contre leur exclusion. Un mois avant Roland-Garros, les femmes arbitres non sélectionnées par la voie classique sont invitées dans l’enceinte sportive pour découvrir les lieux. Une place pour arbitrer les qualifications est également mise en jeu.

Pourquoi sont-elles si peu à prendre le sifflet ?

Pour expliquer la faible présence des féminines, plusieurs pistes se dégagent. Il est d’abord difficile de se projeter dans une activité peu rémunérée avec des sacrifices lourds pour sa vie privée. Les insultes du type « retourne faire la vaisselle », lancées à la cantonade depuis les tribunes sont une autre explication. Enfin, le sexisme latent offre encore un autre élément de réponse. En décembre 2000, lors du match Strasbourg – Metz, un pétard est lancé sur le terrain, blessant Nelly Viennot, arbitre-assistante, au tympan. Côté strasbourgeois, pour éviter une sanction, l’explication est toute trouvée : Nelly Viennot s’est évanouie parce que c’est une femme. Un homme serait resté de marbre.

Au-delà de la question du genre, la violence subie par les arbitres est ahurissante. « On a répertorié entre 250 à 300 agressions physiques par an dans deux disciplines, confiait au magazine Les Sportives en juin 2020 Patrick Vajda, président de l’Association Française du Corps Arbitral Multisports (AFCAM). Tous sports confondus, nous déplorons 1 000 agressions physiques annuelles. En sachant qu’on estime entre 25 et 30% les cas rapportés. »

Grand Jeu UNAF

⚠️Comme la saison dernière, l’UNAF Nationale vous propose
son jeu qui débute ce mercredi 5 août 2020.

Le jeu sera clôturé le 14 novembre 2020. Le tirage au sort parmi les participant.e.s ayant toutes les bonnes réponses se fera lors du conseil national du 21 novembre 2020 et la remise des lots lors de l’Assemblée Générale du 9 janvier 2021 au centre omnisports de Vichy.

Pour y participer, veuillez cliquer sur le lien suivant : Jeu concours 2020

Voici la liste des lots qui seront à gagner :

1er lot
1 kit drapeaux électroniques SIGNALBIP
2ème lot
1 invitation pour 1 personne au congrès national de l’UNAF à Troyes
(hébergement et repas)
3ème lot
1 bon d’achat d’une valeur de 100€ chez INTERSPORT
4ème lot
1 tenue arbitre maillot/short/chaussettes
5ème lot
1 bon d’achat d’une valeur de 80€ chez INTERSPORT
6ème lot
1 sac à roulettes NIKE
7ème lot
1 sac à roulettes NIKE
8ème lot
1 bon d’achat d’une valeur de 50€ chez INTERSPORT
9ème lot
1 sac à dos NIKE
10ème lot
1 sacoche de toilette NIKE

(un jeu spécial dirigeant.e.s/sympathisant.e.s/ancien.ne.s arbitres unafistes aura lieu très prochainement sachant qu’il n’est possible de gagner qu’une seule fois et uniquement sur le 1er questionnaire rempli pour un arbitre en activité occupant des fonctions électives à l’UNAF par exemple)

Adhésion 2020/2021

L’UNAF, le club des arbitres, j’adhère !

Comme chaque année, il est temps de renouveler votre adhésion à l’UNAF.

L’UNAF est en permanence proche de ses adhérents que ce soit sur ou en dehors du terrain. L’UNAF est au service de ses adhérents afin d’améliorer leur condition pour le bien de l’arbitrage en particulier et pour le bien du football en général.
 
Sans vous l’UNAF, ses Sections Départementales et ses Sections Régionales, ne pourraient exister.
 
Nouveauté ! Cette année, il est possible de régler votre adhésion en 3 clics, par Carte Bancaire, via notre nouveau site unaf-arbitres.com.
Pour cela il suffit de vous rendre dans votre espace adhérent avec votre numéro d’adhérent.
 
Attention ! HelloAsso, notre système de paiement en ligne, vous propose de faire un don à leur organisation en complément de l’adhésion à l’UNAF, si vous ne souhaitez pas réaliser ce don, pensez à bien mettre une valeur de 0.
 
Vous trouverez ici un tuto expliquant en détail le processus du paiement online sur le site de l’UNAF.

Adhésion saison 2020-2021

Cher(e)s UNAFistes … Cher(e)s Arbitres …

La saison 2019-2020 se clôture malheureusement ainsi, et il est déjà temps de penser à la prochaine saison qui sera, espérons le, complète et dans des conditions sportives et amicales favorables à la pratique de notre sport/passion le Football, et pour nous : l’Arbitrage du Football !!!

—–> Vous avez fait votre licence … Faites votre Adhésion !!!!

–> 3 façon d’adhérer à votre Club des Arbitres, cette saison :

– Via le site de l’UNAF Nationale,  https://unaf-arbitres.com/ , avec vos accès personnel (e-mail perso + votre numéro d’adhérent 3303….)

– Avec le bulletin d’inscription, en PJ, à retourner, complété et accompagné de votre règlement, à Laétitia.

– Via l’adhésion en ligne HelloAsso de l’ UNAF Vendée (pour la 3ème saison) en cliquant sur le lien : https://www.helloasso.com/associations/unaf-vendee/adhesions/bulletin-d-adhesion-2020-2021

–> En PJ, vous trouverez aussi :

* Les Infos Adhésion : – Pourquoi la baisse de 27 à 22€, pour cette saison, pour les arbitres en activité ? – Les Valeurs et Actions de l’ UNAF Vendée !! – S’investir à l’UNAF !!!

* La Charte de l’UNAFiste : pas de signature, mais une sensibilisation !!!

Restant à votre AMIcale disposition …Bien à vous toutes et tous … Bel été … A bientôt pour la reprise !!!

Le Comité Directeur de VOTRE Club des Arbitres de Vendée

Communiqué UNAF

DIMINUTION DE TOUTES LES SANCTIONS DISCIPLINAIRES

Le Président National de l’UNAF Jean-Jacques DEMAREZ et son Comité Directeur National sont désabusés face à la clémence accordée aux auteurs d’infractions contre les règles du jeu, ce qui nuit tant à notre sport préféré.

Alors que les Arbitres font tout ce qu’ils peuvent pour faire respecter les Lois du Jeu et sanctionner les actes déviants avec discernement, que les Commissions de Discipline font tout ce qui est en leur pouvoir pour apporter une réponse adaptée en fonction du code disciplinaire, tout cela est anéanti d’un seul coup sous prétexte de l’arrêt prématuré des compétitions.

Ce mépris des personnes qui tentent de faire respecter les règles à l’encontre des « délinquants » du sport s’est déroulé en deux épisodes :

  1. Le 11 mai 2020, le COMEX de la FFF a pris une très sage décision en toute responsabilité, à savoir le report des suspensions à temps en ne prenant pas en compte la période entre le 17 mars et le 30 juin. L’UNAF avait approuvé et l’a fait savoir.

Evidemment, les licenciés justement et lourdement sanctionnés de plusieurs mois de suspension, avec pour exemple significatif : Gelson MARTINS, professionnel de l’AS MONACO – qui s’est permis de bousculer un Arbitre- ont saisi en conciliation le CNOSF pour que la FFF revienne sur sa décision.

Jean-Jacques DEMAREZ a immédiatement interpellé le CNOSF sur le risque de sentiment d’impunité dont pourraient se targuer les licenciés sanctionnés. L’UNAF n’a pas été entendue et la FFF a fait marche arrière.

  •  Suite à cela, sous prétexte d’une certaine équité entre les sanctionnés à temps et les sanctionnés en nombre de matchs, des Présidents de Ligue ont sollicité le COMEX pour une diminution de 3 matchs de toutes les sanctions. A la surprise générale des victimes, qui bien souvent sont des Arbitres, les clubs concernés par ces sanctions, ont eu gain de cause.

Les élections qui approchent dans tous les territoires auraient-elles eu une certaine influence sur la prise d’une telle décision qui encourage le non-respect des règles et décourage ceux qui les font respecter ???

L’UNAF espère que le Football, ne tombera pas dans les travers d’une société trop permissive à l’égard de certains « délinquants » de ce sport que nous aimons tous.

L’UNAF défendra toujours les Arbitres en continuant à travailler avec les Instances pour développer la prévention tout en restant vigilante sur les sanctions quand celles-ci sont nécessaires.

X