SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

Ardent défenseur du corps arbitral, l’UNAF assure, certes, la protection juridique mais la dimension humaine demeure toujours le leitmotiv de la démarche de soutien. A ce titre, nous sommes précurseurs  en la matière en n’hésitant pas à entretenir des relations trans-régionales pour accompagner sur un plan psychologique notre adhérent, confronté à des violences physiques.

Cette approche s’inscrit dans les principes fondateurs et fédérateurs de l'UNAF depuis sa création en 1967.

Cette action est ancrée dans une politique de soutien depuis la lourde agression d’un jeune arbitre originaire de la région stéphanoise en 2006.

L’intervention de Sébastien Gutierrez, psychologue du sport et membre du CDREP (Centre de Développement et de Recherche en Education et en Prévention) s’est avéré nécessaire et incontournable face à un traumatisme important.

Il est à noter que ce spécialiste est un grand connaisseur du monde du Football, en précisant qu’il intervient également dans le monde du Handball.

L'UNAF a ainsi mis en place un partenariat avec des spécialistes en la matière, une association de psychologues et de professionnels du domaine sportif, pour apporter une aide notamment lorsque le traumatisme subi handicape le cours d’une vie classique et normale.

Cette démarche est née sur le ressort du territoire provençal mais l’initiative est nationale et mandatée par le Comité Directeur National.

L’ensemble des adhérents victimes peut bénéficier d’un soutien individualisé en précisant que le transport sur le lieu de la consultation est assuré par notre association.

Le coût des interventions est pris en charge par le CDREP.

Il est à souligner que cette aide complémentaire s’inscrit sur la base du conseil et du volontariat.

Le suivi occasionne aussi des contacts téléphoniques pour conserver un lien dans l’intérêt de l’adhérent.

Par ailleurs, la victime est susceptible d’être orientée vers un service plus adapté en raison du trouble causé par l’agression pour répondre aux besoins de l’arbitre victime.

L'ancien Président Bernard Saules  a institutionnalisé cette collaboration par la signature d’une convention avec le CDREP lors de la réunion d’un Comité Directeur Décentralisé à Béziers le 28 Novembre 2009. Jean-Jacques Demarez, actuel Président, perpétue cette collaboration.  

Au delà de l’approche ponctuelle lors d’une agression, il est envisagé d’effectuer un travail de soutien collectif, en organisant des interventions centrées sur des analyses de pratiques et des difficultés liées à l’exercice de l’arbitrage.

Le but est de permettre de partager des expériences autour des attitudes et des comportements à adopter lors de certaines situations délicates.

L’UNAF centre une nouvelle fois son action dans la défense entière et globale de l’arbitre, consolidant ainsi sa position centrale de vigie attentive de l’application de la loi Lamour du 23 Octobre 2006.

La prise en charge juridictionnelle et le soutien psychologique sont les axes forts de notre revendication de défense et de protection du corps arbitral.

La Commission Juridique Nationale, sous la responsabilité de Geoffrey Luzinski, assure cette mission en lien étroit avec les Délégués Juridiques Départementaux et Régionaux.

Ces derniers, en cas d’agression, contactent directement Sébastien Gutierrezpar voie téléphonique au 06 24 24 59 71 ou par mail sebgut@voila.fr.

Notre psychologue se charge ainsi  de joindre la victime pour engager le suivi, en informant le responsable juridique de l’action engagée.

Il est indispensable d’informer la Commission Juridique Nationale sur la boite mail spécifique juridique@unaf-arbitres.com  pour établir l’évaluation de fin de saison mais également le Président de la Section Régionale et le Délégué Juridique Régional.

Cette mission est un pendant approprié et parfois indispensable au suivi des dossiers juridiques.

Aussi, n’est-il pas surprenant de voir, face à la difficulté, un accompagnement soutenu par une dimension psychologique lors de la durée de la procédure judiciaire.

L’accompagnement de l’arbitre fragilisé est un vecteur de la reprise de la passion arbitrale dans des conditions optimales.

Certes, la rencontre avec « la dimension psychologique » est parfois délicate mais elle peut être présentée comme une aide passagère aux dépassements d’une situation difficile.

Priorité absolue et volonté affirmée, la défense des membres de notre UNAF est aussi un accompagnement incluant cette dimension en adéquation totale avec les buts fondateurs de notre association.

Que dure le moins possible le mariage du barreau et du divan !!!! Pour prononcer le divorce avec la violence sur les stades.

Document(s) :