ASSEMBLEE GENERALE DE LA SD VOSGES

DYNAMIQUE SECTION DEPARTEMENTALE DES VOSGES

Jean-Jacques DEMAREZ, notre Président National, qui aime aller sur le terrain et ainsi prendre le pouls de différentes SD ou SR, s’est rendu avec plaisir, vendredi 29 juin 2018, à EPINAL, pour assister à l’Assemblée Générale de la SD UNAF des VOSGES.

Il connaissait l’engagement sans faille pour l’UNAF de son Président Alexis GARAUDEL, également Secrétaire Général de la SR GRAND-EST, mais sur place, il a constaté le dynamisme de toute sa section.
La première satisfaction a été de voir l’amphithéâtre de la faculté de droit d’EPINAL fortement garni.
La deuxième satisfaction a été de constater, comme le souhaite l’UNAF, que cette SD travaille en bonne osmose avec les instances. La preuve est la présence de Roger GROSJEAN, Président sortant de la CDA, après 33 ans de bons et loyaux services et de son successeur Daniel DOUBIE. Présents également, le Président de la CRA, Stéphane GUILLEMIN au côté du représentant des arbitres au conseil de ligue, Bernard TOURNEGROS. Hervé BOILLOT, Président de la SR GRAND-EST était bien évidemment présent aux côtés du Président du district des VOSGES, Bruno HERBST.

Les rapports moral et financier ont été approuvés à l’unanimité et ont prouvé la bonne santé de cette SD, que ce soit au niveau financier ou au niveau des adhésions. En effet, la volonté de l’UNAF NATIONALE à ce sujet a été plus qu’exhaussée, puisque la SD VOSGES a vu ses effectifs augmenter de 14% et comptent dorénavant 175 adhérents sur 184 arbitres. Félicitations.

Autre satisfaction pour notre Président, le passage et l’intervention très remarqués de Stéphane VIRY, avocat de la SD depuis fort longtemps. Si les deux hommes se connaissent depuis de nombreuses années au niveau défense juridique, le fait que cet avocat soit devenu député, Jean-Jacques en a profité pour discuter en aparté avec lui sur le projet de loi sur la future gouvernance sur les sports et ils ont la même inquiétude, à savoir qu’en l’état actuel, les acteurs de tous les sports sont mis de côté et ne peuvent intervenir dans les débats préparatoires de cette future loi. Stéphane VIRY qui fait partie d’un groupe d’étude sur le sport a promis rester vigilant sur ces évolutions qui inquiètent autant la HAF, l’UAF et l’AFCAM.

Jean-Jacques DEMAREZ est content d’avoir un tel relais à l’Assemblée National. Ce dernier a également été conforté dans ses idées que l’UNAF doit continuer à entretenir de bonnes relations avec le SAFE, comme cela se fait dans bon nombre de départements et de ligues. Après avoir remis un trophée à Clément TURPIN, lors du congrès de CARCASSONNE, une médaille nationale à Frédéric CANO, lors de l’AG de la NOUVELLE-AQUITAINE, il a pu s’entretenir à EPINAL avec Benoît BASTIEN qui, comme de nombreux arbitres de l’élite, n’a pas oublié d’où il vient. Un grand merci à eux.

Malgré toutes ces satisfactions, deux sujets particuliers, dont on se passerait bien, mais qu’on ne peut occulter, sont venus perturber la bonne humeur qui a régné tout au long de cette soirée. Il s’agit malheureusement du problème récurrent de la violence mais également, la baisse des indemnités pour  certaines catégories, décidée par la ligue du GRAND-EST, uniquement pour le territoire de la LORRAINE, et ce pour soi-disant unifier les indemnités entre les trois ex-ligues. Tant que les lignes ne bougeront pas sur ce sujet, l’UNAF a demandé à ses adhérents de geler le renouvellement de leur licence. Un débat vif mais très clair s’est instauré sur ce sujet entre le président du district et le président de la SR UNAF GRAND-EST. Dossier très chaud à suivre de près.

Solidarité UNAF oblige, Eric WERNET, Président de la SD MOSELLE, Marc HAENEL, Président de l’UNAF 67 et Jean-Paul WISNIEWSKI, représentant Eric HINDERCHIETTE, Président de l’UNAF MEUSE étaient présents.

Alexis GARAUDEL et toute son équipe ont prouvé à notre Président National que l’UNAF se portait bien dans les territoires, même si on peut toujours mieux faire.

Toutes nos félicitations à l’UNAF des VOSGES.