ERADIQUER LES FAUTEURS DE TROUBLE

Eric Borghini plaide pour éradiquer les fauteurs de trouble dans le football

Présent lors du congrès à Carcassonne du 10 au 12 mai 2018, Me Eric Borghini, membre du comité exécutif de la FFF et représentant le président Le Graët, est intervenu pour apporter son soutien aux arbitres amateurs qui dénoncent toujours trop d’incivilités, de voies de fait à leur encontre. Si à titre personnel, il a dit que la FFF, laquelle compte plus de 2 millions de licenciés, pouvaient (et devaient) se passer de 1 000 ou 2 000 personnes fauteurs de trouble dans le football, il a souligné qu’il relancerait la demande de rendez-vous sollicitée par l’UNAF auprès du président de la FFF afin de faire un état des lieux et envisager des actions concrètes pour protéger les arbitres.

Le président de la LFA, Marc Debarbat, avait auparavant indiqué que des actions se mettaient en place.

L’UNAF attend désormais, après les annonces, des décisions énergiques et urgentes, pour les arbitres mais pour la sécurité dans le football en général.