EN OUVERTURE DU CONGRES

C'est Jean-Jacques Demarez qui prenait la parole en ouverture et souhaitait la bienvenue à l'ensemble des congressistes présents ce matin dans le magnifique théatre de la ville de Carcassonne. Puis il laissait la parole à Jean-Pierre Cassagne, Président de la SR Occitanie, Jean-Pierre Zamo et Amar Akli, co-présidents du Comité d'Organisation de ce 52è congrès national.

Tous trois, à leur tour, souhaitaient un bon séjour aux divers congressistes et donnaient quelques précisions sur l'organisation.

La parole était donnée à Marc Debarbat, Président de la LFA. Ce dernier soulignait l'importance de travailler ensemble et donnait quelques chiffres concernant les incivilités. Il informait l'assistance que dès la saison prochaine la formation des arbitres va être approfondie. Elle fait partie des contrats d'objectifs des régions avec aide financière. Un débat avec la salle s'est alors installé et quelques questions ont été posées au Président de la LFA. Marc Debarbat s'est prêté bien volontier à répondre à chacune d'entres elles.

Mme Isabelle Chesa, première adjointe, présentait sa ville et remeciait très chaleureusement les organisateurs d'avoir choisi Carcassonne, comme en 1992. Elle apportait tout son soutien au corps arbitral et ses remerciements à l'UNAF pour son rôle fédérateur.

M. Philippe Cazenave, conseiller départemental délégué aux sports, venait exprimer son admiration pour le corps arbitral, tous sports confondus. M. Eric Menassi, vive président de la communauté d'agglo

Maître Anne Vidal, avocate de la SR Occitanie, elle même fille d'arbitre signifiait que le monde de l'arbitrage lui était bien familié bien avant que la SR ne lui demande de défendre ses intérets et celles de ses adhérents.

David Benech, Président Délégué, intervenait ensuite au nom du SAFE et ne manquait pas d'adresser tout son soutien ainsi que le notre à Sébastien Desiage, Président du SAFE, qui lutte actuellement contre la maladie. Il exprimait tout son soutien à l'UNAF et soulignait que le travail en commun va se poursuivre dans l'avenir, c'est le souhait de tous.

Les congressistes vivaient ensuite un grand moment avec l'arrivée de Clément Turpin et Nicolas Danos tous deux retenus pour la Coupe du Monde en Russie sans oublié Cyril Gringore excusé aujourd'hui. Un hommage soutenu leur était réservé par l'assistance. L'émotion était palpable aussi bien dans les yeux de Clément et de Nicolas, mais aussi sur la tribune et dans la salle. Félicitations et bon vent à notre trio français. Ils se sont vus remettre un souvenir, qu'il emporteront peut être avec eux, au nom de l'UNAF et du SAFE.

La matinée se concluait avec l'intervention remarquée d'Eric Borghini, membre du COMEX et Président de la CFA. Il exposait l'arbitrage vidéo et revenait sur les agressions des arbitres amateurs y compris au niveau des féminines.