LA JUSTICE EST PASSEE, LES SANCTIONS SONT TOMBEES

Le Comité Directeur de l’UNAF Section des Hauts-de-Seine (UNAF 92) vient de nous transmettre le compte rendu du jugement du tribunal correctionnel de Bobigny. En 2014, l'agresseur avait frappé un de nos collègues.

Le Comité Diecteur des Hauts-de-Seine communique: " Dans son jugement du 13 novembre dernier, le tribunal correctionnel de Bobigny a déclaré coupable de violences volontaires  un joueur, auteur d’une agression commise à l’encontre d’un arbitre de football sur un terrain, à 1000 euros d’amende avec sursis, à 2000 euros en faveur de notre collègue au titre des dommages et intérêts pour les préjudices subis, et enfin à 1000 euros pour l’Union Nationale des Arbitres de Football (UNAF), également au titre de préjudices subis.

La section de l’UNAF des Hauts-de-Seine, tout comme son comité directeur, apprécient à sa juste mesure la décision rendue qui satisfait notre collègue et l’Union Nationale des Arbitres de Football, chargée de défendre les intérêts de ses adhérents.

Au terme d’une large concertation au sein de la section de l’UNAF 92, nous avons décidé de ne pas interjeter appel de la décision, laquelle n’a également pas été contestée par la partie adverse. Le jugement est donc, après expiration des délais légaux d’appel, devenu DEFINITIF !

Nous tenons à souligner la patience dont a fait preuve notre collègue, adhérent de l’UNAF de la section des Hauts-de-Seine,  tout au long du déroulement de la procédure et à le remercier pour la confiance qu’il nous accorde.

Enfin, nous remercions notre délégué juridique pour le soin qu’il a apporté au suivi de ce dossier ainsi que notre avocat, Maître Frédéric Aubin pour le travail qu’il a accompli. "

Une bonne nouvelle face aux violences et incivilités pertétrées de nos jours en France à l'encontre des arbitres de football.