AG DE L’AMICALE UNAF EPERNAY/SEZANNE

Respecter le passé pour préparer l’avenir

C’est par cette maxime que le président Patrick Chauvin a conclu l’assemblée générale de l’amicale des arbitres de football Epernay-Sézanne UNAF qui s’est tenue samedi 4 novembre dans la salle du District Marne de Football, en présence de l’intégralité des présidents des amicales de Champagne-Ardenne.

Le président s’est réjoui de l’excellente santé et du dynamisme de son amicale, forte de 56 adhérents.

Rappelant son souci de la vérité, Patrick Chauvin a voulu une mise au point. Si pour le président de la nouvelle région (Grand Est) seule la toute récente section départementale Marne existe et non pas les amicales locales (bien qu'elles soient bien antérieures à la création de l’UNAF elle-même), nous aurons à cœur la défense de la nôtre âgée de 76 ans. Il n’y pas de raison qu’une amicale de proximité forte de son pouvoir d’animation ne puisse coexister avec une instance plus officielle et administrative.

Jean-Jacques Demarez, président de l’Union Nationale des Arbitres de Football, était une fois de plus dans sa région, lui qui fut président des Ardennes, puis de la SR Champagne-Ardenne. Il a évoqué la réforme territoriale. La région a relayé le discours national. Cependant les amicales restent indépendantes, elles existent encore même en présence de la section départementale Marne.

Il a rappelé les formations de délégués juridiques et correspondants MAGIC, la volonté d’arriver à 15.000 adhérents et a expliqué succinctement tous les dossiers en cours pour faire évoluer notre UNAF.
Claude Grimpret, président d’honneur, président de feu la section Champagne-Ardenne a tenu à rappeler son rôle de négociateur dans la création de la nouvelle section régionale. "Je n’ai pas œuvré pour mon ego, mais pour le bien de tous". Vice-président de la SR Grand-Est, il a apporté le salut du président Hervé Boileau.

Gatien Pierrot, président de la SD 51 et représentant des J.A au sein de l’amicale a fait une intervention teintée d’un humour certain. La SD 51 qu’il préside est née du consensus entre les quatre amicales marnaises. Elle tiendra son AG le 2 décembre en cette même salle. Il s’est réjoui que 20% des adhérents de son amicale sont des jeunes arbitres tout en regrettant avoir des difficultés pour les mobiliser.

Florian Prame, directeur administratif, représentant Gérard Cassegrain président du  District Marne, a axé une partie importante de son propos sur les incivilités. Elles sont en hausse : contestations permanentes, insultes, même et surtout dans les compétitions de jeunes. Les sanctions ont été aggravées de 50 %. L’effort à faire est engagé.

Cette assemblée de bonne facture, suivie par 19 femmes qui ont été remerciées comme il se doit, s’est terminée par le verre de l’amitié puis un excellent repas dans un restaurant sparnacien.