UNE, SEULE ET UNIQUE

En ce début de saison, la grande association des arbitres sur tout le territoire est bien l’UNAF.

Elle était et sera présente lors des rassemblements d’arbitres de cette saison 2017/2018.

Pas de tergiversation, pas de « blabla » c’est bien l’UNAF et elle seule qui, par l’intermédiaire de ses représentants départementaux ou régionaux était et sera physiquement présente lors de ces stages de rentrée, aux cotés de TOUS les arbitres, observateurs, CDA et CRA.

Que l’on soit dans le nord, au centre, au sud, à l’est, à l’ouest ou dans les Dom-Tom de notre pays, c’est l’Union Nationale des Arbitres de Football qui siège dans les comités Directeurs de toutes les ligues et de tous les districts. Il est donc logique que l’UNAF soit présente dans tous ces rassemblements.

Les adhésions vont bon train que ce soit en métropole ou dans les îles avec des chiffres en avance sur ceux de la saison dernière. L’objectif de cette saison est de 15 000 adhérents grâce au travail sur le terrain. La distribution des gourdes s’effectue en même temps et nos arbitres apprécient grandement ce geste qui les récompensent pour leur fidélité ou leur nouvelle arrivée dans le grand club des arbitres en France.

En fin de saison dernière, l’UNAF n’a eu de cesse de défendre, aux cotés des CRA, des CDA et pour les arbitres concernés, les indemnités des arbitres N3. Nous avons frôlé la catastrophe mais l’UNAF était là et elle seule était là !

Nous le disions en milieu d’été et il est bon de le rappeler que l’UNAF, grâce à un vrai travail de fond, de terrain c’est :

- soutenir la Loi Lamour du 23 octobre 2006 nous reconnaissant comme « chargés d’une mission de service public ».
- signer des conventions avec les Parquets. 87 ont déjà été signées.
- bénéficier de 100% des décisions de justice en faveur des arbitres agressés.
- entretenir d’excellentes relations professionnelles et amicales avec ses 90 avocats et tous les Procureurs de la République.
- apporter un soutien psychologique aux collègues agressés.
- soutenir les adhérents en grande difficulté grâce à une commission de Solidarité.
- défendre les indemnités des arbitres N3.
- défendre les indemnités dans les ligues et les districts.
- accompagner les arbitres en commission de discipline et d'appel.
- siéger dans l'ensemble des Comités Directeur de ligue et de district.
- siéger à la Haute Autorité du Football et à la LFA.
- être présente dans TOUS les territoires pour plus de proximité.
- travailler avec des délégués juridiques départementaux et régionaux formés dans tous les territoires.
- travailler avec les 900 dirigeants qui composent l’UNAF sur le terrain, proches des adhérents.

Il n’y a pas si longtemps, lors d’un challenge, l’un de nos sages, le très respecté Jean Tricot, répondait, à cette question :

« Lors de votre intervention vous avez dit "je ne conçois pas que l'on puisse être arbitre sans être amicaliste ". Pourquoi ce message ? »

Jean Tricot: « Lorsque l'on apprécie le travail réalisé et les résultats obtenus par l'UNAF depuis 1967.......... "Amitié et Solidarité". La Solidarité humaine, ce lien fraternel, cette valeur sociale qui unissent les hommes, qui font que les problèmes rencontrés par l'un ou plusieurs concernent l'ensemble du groupe. Ne serait ce que par reconnaissance, l'arbitre se doit d'adhérer... l'union fait la force. C'est mon point de vue."

Et c’est le notre aussi !
 
Alors, pas de tergiversation, pas de « blabla », ADHEREZ A L’UNAF, il est encore temps !