LE RENOUVEAU DE LA SR CORSE

C’est à Bastia, dans la magnifique salle du conseil départemental, que s’est tenue la première assemblée générale de la mandature 2016/2020.

Et quelle assemblée ! Menée de main de maître par leur jeune mais ô combien dynamique président Cédric Pelé, entouré de son comité directeur, dans lequel siègent à des postes important, comme celui de trésorier et secrétaire, deux arbitres de L1. Qui a dit que les arbitres de l’élite ne s’investissaient pas à l’UNAF, Cédric a prouvé le contraire. Bravo.

Du jamais vu dans une assemblée générale de SR, trois membres éminents de la ligue Corse ont participé activement aux débats en la personne de Dominique Basteni, Président délégué de la ligue, le Président étant retenu à la FFF, David Saladini, directeur de la ligue et François Maggiani, secrétaire général de la ligue.

Ont également participé aux débats, un représentant de la ville de Bastia et un représentant du conseil départemental.

Au niveau des adhésions, l’ambition de l’UNAF Nationale est plus 1000 adhérents, la SR Corse quant à elle a fait en un an +25%. Il faut dire que nombre d’arbitres qui ne cotisaient plus, sont revenus lorsque Cédric et son équipe sont arrivés à la tête de la SR. Il y a aussi le fait que le nouveau comité directeur prône la proximité et le président est allé régulièrement à la rencontre des arbitres du sud de l’île et les résultats ne se sont pas fait attendre. Ils sont tous revenus dans le giron de l’UNAF et un secteur sud, sous l’égide de la SR, va être créé, secteur qui bénéficiera d’un local pour son fonctionnement.

Les décisions prises de manière collégiale ont permis de développer de nombreuses activités locales autant pour les « nordistes » que pour les « sudistes ». Cela permet également à nos amis corses, de participer en plus grand nombre aux manifestations nationales, telles que le congrès, l’A.G d’hiver ou le challenge Tereygeol. Et première depuis 46 ans, la SR Corse, a participé pour la première fois au challenge Petit à Bischwiller en Alsace, où ils ont été très bien accueillis par les unafistes du Grand-Est.

Autre changement avec le renouement d’un dialogue sain et constructif avec les instances de la ligue. Dixit les responsables de la ligue présents : « ...il était grand temps de travailler de manière intelligente et constructive avec l’UNAF et on est passé d’un courant alternatif à un courant continu, empreint de respect et grâce à cela, de nombreux dossiers ont d’ores et déjà abouti. C’est par le dialogue qu’on règle les problèmes avant qu’ils ne deviennent trop graves ». De longs et fructueux échanges ont animé cette matinée de travail.

Avant de clôturer cette superbe assemblée, Cédric Pelé et Jean-Jacques Demarez, ont remis les traditionnels petits souvenirs à l’effigie de l’UNAF aux invités qui ont fait l’honneur de participer à cette assemblée.

Bien évidemment, la soirée s’est terminée, dans la pure tradition corse, par un excellent moment de convivialité.