AUVERGNE RHÔNE-ALPES LA NOUVELLE UNAF REGIONALE A TROUVE SA VITESSE DE CROISIERE

C’est dans la belle commune de Crolles près de Grenoble que l’UNAF Auvergne/Rhône-Alpes a tenu son assemblée générale sous la présidence d’André Delieutraz et en présence de Laurent Bollet représentant le Comité Directeur National.

Organisée de mains de maître par Nicolas Tamborini avec Eric Douvillé, cette belle journée fédératrice a été l’occasion de faire le point au sein de l’association des arbitres entre arbitrage, animations des 11 sections départementales et travail au service des arbitres.

Chacun des représentants des sections départementales a d’ailleurs donné les informations sur la vie de chacune des associations alors que le président André Delieutraz a tracé dans son rapport moral le bilan d’une saison riche avec notamment le rapprochement définitivement bouclé des deux régions : l’Auvergne et Rhône-Alpes devenues AuRA. Mais il a également insisté sur le travail dans le domaine juridique : « Nous avons poursuivi avec détermination la mission de protection des arbitres au sein de l’UNAF avec les conventions signées avec les parquets respectifs. Il reste Lyon où l’actuel procureur qui a été à notre écoute a cependant dit qu’il n’était pas favorable à une telle signature. Pour autant, nous relancerons le dossier » a dit avec abnégation André Delieutraz.

Devenue l’une des importantes sections régionales de France, l’AuRA a pu compter à l’occasion de cette assemblée des invités de marque : la vice-présidente du conseil départemental de l’Isère, Frédérique Puissat, le sénateur de l’Isère, Michel Savin, le maire de Crolles, Philippe Lorimier, le président du club de football de Crolles, Marc Messina.

Et puis l’émotion a été très forte naturellement lorsque l’assistance a eu une pensée pour Fabrice Marchiol dont la maman était là.

C’est Dominique Lopez, le président délégué d’AuRA qui a conclu cette assemblée qu’il accueillera l’année prochaine.

-Un challenge sportif de la mémoire-

Et comme le veut la tradition, le challenge Tibaldi devenu aussi challenge du souvenir et 1er depuis la création de la nouvelle section régionale. 29 trophées, 360 minutes de jeu ont marqué l’après-midi alors que 15 arbitres isèrois ont assuré le déroulement des rencontres.
En soirée, gastronomie et bonne ambiance ont pris le relais jusqu’à une heure avancée de la nuit.
Tous étaient satisfait de cette journée en dépit d’une anicroche dans le domaine sportif.

En 2018, c’est la section Allier qui devrait recevoir l’UNAF AuRA.