PREMIERE ASSEMBLEE GENERALE DE LA PLUS GRANDE SR DE FRANCE

Avec 3300 arbitres et 3 ex-régions (Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace), rien n’est simple et pourtant la première assemblée générale de cette nouvelle SR a été une réussite.

Sur les 10 sections départementales que compte la SR, une seule manquait à l’appel.

Cette première organisation avait été confiée à la plus jeune des SD, nouvellement créée, la SD 51, présidé par le jeune et talentueux Gatien Pierrot, 20 ans.
Après son mot d’accueil, le président de la section régionale, Hervé Boillot, est revenu sur la création de la SR et sur tout ce qui a été déjà fait depuis le 22 novembre 2016, date de sa création à Epinal et ce n’est pas négligeable.

Les affaires juridiques, malheureusement trop nombreuses ont été développées par le délégué juridique régional, Yvan Kamla.

Puis le trésorier général, Jean-Philippe Petitjean, a détaillé le bilan financier, qui, après les  propos élogieux des réviseurs aux comptes, a été approuvé à l’unanimité.

Jordan Boucansaud, jeune président de la SD 52, 22 ans, et oui, la SR Grand-Est forme et responsabilise ses jeunes, mais également responsable MAGIC de la SR, a fait un point précis, SD par SD, des adhésions sans oublier de rappeler l’objectif fixé par le national, à savoir plus 7%.

L’osmose totale  avec les instances prônée par le national a bien été compris par Hervé Boillot et toute son équipe, car Stéphane Guillemin, Président de la CRA, Bastien Dechepy, CTRA et Bernard Tournegros, représentant des arbitres à la ligue, se sont exprimés tour à tour pour dire leur envie et motivation de travailler main dans la main avec l’UNAF, à condition que chacun reste à sa place.

Gérard Cassegrain, président du district de la Marne, qui représentait Albert Gemmrich, le président de la ligue, parti en Suède avec l’équipe de France, s’est félicité de travailler en bonne intelligence avec l’UNAF et espère que cela va continuer avec la nouvelle région.

Le maire de Matougues s’est dit heureux d’accueillir l’UNAF dans son beau village et a été surpris de découvrir une telle organisation pour défendre les intérêts des arbitres.

Après un vin d’honneur avec les bulles locales de la marne et un petit plateau repas champêtre, la journée s’est poursuivie par un challenge opposant les différentes sections départementales.

Le challenge Vinot et le nouveau challenge du Grand-Est, offert généreusement par Marc Haenel, ont été remportés par l’équipe de Reims et le plus important des challenges, c’est-à-dire le fair-play a été remporté par la SD Vosges, présidée par Alexis Garaudel, cheville ouvrière et secrétaire général de la SR Grand-Est.

La journée s’est terminée autour d'un barbecue géant très bien orchestré par les amicalistes locaux.

C’est Jean-Jacques Demarez, le régional de l’étape qui représentait l’UNAF Nationale et il ne s’est pas privé de rappeler toutes les valeurs de l’UNAF et tout ce qui a déjà été fait par le CDN, depuis leur élection en janvier dernier.

Félicitations aux organisateurs et longue vie à la SR Grand-Est