UNE COMMISSION DE DISCIPLINE A LA HAUTEUR

La Commission de discipline du District de Lyon et du Rhône de football vient de statuer et de publier les sanctions qui font suite à un véritable guet-apens tendu par un joueur et de jeunes spectateurs lors d’un match en U15 qui se déroulait le 18 mars 2017 sur le terrain de Lyon Croix Rousse Foot.

Et comme à son habitude, cette commission ne fait pas dans la "mesurette" !

-Les faits-

La rencontre en elle même, ne laissait pas présager les incidents qui se sont produits lors du départ de l’arbitre et des joueurs visiteurs quoi que, pendant la mi-temps, quatre ou cinq jeunes en civil se trouvaient dans les vestiaires et ces derniers ont été refoulés par les dirigeants locaux.
Au moment de rejoindre leurs véhicules, quelques joueurs de l’équipe visiteuse se sont dirigés vers le parking accompagnés de leurs parents. Là, ils sont tombés sur un guet-apens perpétré par le joueur n°2  de Lyon Croix Rousse Foot accompagné de  quatre ou cinq camarades non licenciés au club, les mêmes qui ont été refoulés des vestiaires à la mi-temps. Ces derniers se sont jetés sur les joueurs de Mions lorsqu’ils ont franchis le portillon du stade pour leur porter des coups. L’arbitre officiel a alors assisté, impuissant, à la scène.
Mais notre arbitre a lui aussi été pris pour cible puisque il explique que  le même joueur violent est arrivé face à lui et lui a porté un violent coup de style karaté.  

-Les sanctions-

- Pour coup à arbitre, mise hors compétition de l’équipe U 15 Promotion d’Excellence Poule B de Lyon Croix Rousse Foot à dater du 18/04/2017.

- En application de l’article 128 des règlements généraux de la FFF, la commission a décidé que pour coups à arbitre, hors match et en dehors du stade, en application du barème de référence du règlement disciplinaire du DLR, de suspendre : le joueur agresseur de Lyon Croix Rousse Foot jusqu’au 19/03/2047, soit 30 ans.

- De donner un premier avertissement au club recevant pour mauvais comportement du joueur violent et des supporters (coups à arbitre et joueurs adverses hors enceinte de stade).

- Suite au guet-apens prémédité, d’imposer deux matchs à huis clos, pour toutes les équipes évoluant à onze, au club de Lyon Croix Rousse Foot, en faisant toutefois application du sursis.

- D’amender le club de Lyon Croix Rousse Foot de la somme de 258 € premier avertissement, plus la somme de 70 € pour frais d’instruction, soit un total de 328 €.

Des sanctions exemplaires que le district de Lyon et du Rhône de football applique systématiquement et si ce district le fait, tous les autres peuvent et doivent le faire. Un exemple à suivre sans aucune modération et à montrer dans toutes les commissions.

L'UNAF se félicite de constater que de telles décisions soient mise en oeuvre.