JOYEUX ANNIVERSAIRE !

L’histoire de l’Union Nationale des Arbitres de Football (UNAF) a commencé le 22 avril 1967.
 
Louis Tereygeol, le président fondateur de l’UNAF, désabusé de voir le comportement de certains joueurs, éducateurs, dirigeants ou spectateurs, à l’égard des arbitres, décide, avec quelques amis, de créer une association, afin que les arbitres se sentent moins seuls. L’UNAF était née.
L’objectif de cette nouvelle association est de défendre les intérêts des arbitres. S’engage alors un véritable bras de fer avec la fédération française de football de l’époque pour faire reconnaître l’UNAF.
La première bataille, gagnée, a été d’obtenir la présence d’un représentant des arbitres au conseil fédéral, puis dans les conseils de ligue et les comités directeurs de district.
 
L’UNAF voulant être le « club des arbitres », elle diversifie peu à peu ses services pour le bien de ses adhérents ; ainsi, elle s’entoure d’avocats professionnels pour défendre au pénal les arbitres victimes de violences ou de menaces graves. Elle participera également à ce que la mission de service public soit conférée à tous les arbitres et juges sportifs avec l’aboutissement de la loi Lamour en 2006.
Une caisse de solidarité est ensuite créée pour venir en aide aux adhérents qui traversent des périodes difficiles.
 
Puis, accompagnant toujours l’évolution de l’arbitrage, l’UNAF s’attache à intégrer, au sein de ses effectifs, les jeunes arbitres et les arbitres féminines, dont le nombre et la qualité ne cessent de croître. Par ce biais, l’association participe, aux côtés des commissions d’arbitrage, au recrutement et à la fidélisation de celles et de ceux qui, chaque fin de semaine, assurent la régularité des compétitions.
 
Institution novatrice, l’UNAF a inspiré d’autres sports par la création d’association jumelles ; d’autres pays, où le football est un sport très populaire et très implanté, ont connu également l’émergence d’unions des arbitres.
La création de Louis Tereygeol est ainsi à l’origine d’une famille internationale et multisports dont l’AFCAM, pour la France, constitue une belle traduction.
 
L’Union Nationale des Arbitres de Football et ses dirigeants sont une grande force de proposition, animée par des convictions d’intérêt général.

Devant l’efficacité de l’UNAF, le nombre d’adhérents ne cesse de grandir pour passer de 1314 en 1967 à 15000, 50 ans après.

L’UNAF a connu quatre présidents, Louis Tereygeol, Michel Dailly, Bernard Saules et actuellement Jean-Jacques Demarez.

Bon anniversaire et longue vie à l’UNAF.