BANI DU FOOTBALL JUSQU'EN 2047 !

Le District du Rhône est toujours montré en exemple lorsqu'il s'agit de sanctions disciplinaires suite à une agression envers un de ses arbitres. Il le prouve une fois de plus et cet exemple doit devenir une référence sur tout le territoire français. Nous nous battons continuellement dans ce sens.

-Un joueur de l'US Vénissieux suspendu 30 ans et l'équipe une est retrogradée-

Les sanctions sont tombées pour l'US Vénissieux après un match arrêté pour coup porté à l'arbitre en février dernier. L'auteur des faits a été suspendu 30 ans par la commission de discipline du district et l'équipe première du club vénissian jouera à l'étage inférieur la saison prochaine.

La commission de discipline du district de Lyon et du Rhône a fort bien statué à l’encontre de l’US Vénissieux, dans l’affaire du match d’Excellence, Belleroche - USV, arrêté pour coup à arbitre le 13 février 2017.

En application du barème fixé par les Assemblées générales de 2001, et des mises à jour du nouveau code disciplinaire, l’équipe première de l’US Vénissieux, suspendue à titre conservatoire dès le 13 février, est bien mise hors championnat. Elle ne pourra reprendre que la saison prochaine, à l’étage inférieur (Promotion).

La suspension des joueurs de l’équipe une à titre conservatoire est levée sauf pour le joueur coupable du coup à arbitre, qui écope de trente ans de suspension, et pour un autre joueur, son frère, suspendu un an.

Voilà de quoi réjouir l'ensemble des arbitres et des dirigeants de l'UNAF Rhône. Un exemple à montrer dans tous tous les Districts et toutes les Ligues.

Source "Le Progrès".