NOS JEUNES NE SONT PAS ÉPARGNÉS

Lors du dernier week-end de championnat, trois nouvelles agressions nous ont été signalées et deux d’entres elles concernent de jeunes arbitres don l’un est âgé de 13 ans ½. Cette agression a eu lieu à Remoulins sur le district du Gard-Lozère.
Alors qu’il arbitrait un match en catégorie U13, notre jeune arbitre a sanctionné un joueur d’un carton jaune. Ce dernier lui a violement frappé la main porteuse du carton. Ce geste est à nouveau sanctionné logiquement par un carton rouge. Le joueur, de moins de 13 ans rappelons le, réitère son geste qu’il accompagne de propos, gestes grossiers et très insultants.
Le match reprenait dans le calme mais sur un but de l’équipe locale, un spectateur adulte est entré sur le terrain en invectivant notre jeune directeur de jeu et, tout en le saisissant par le maillot, l’a secoué comme un prunier. L’équipe visiteuse s’en est mêlée.
Arrêt du match et notre arbitre a pu regagner les vestiaires sous la protection de l’équipe locale et de ses dirigeants.
Une plainte a été déposée et nos amis de l'UNAF Gard-Lozère vont suivre ce dossier.

-Deux agressions dans le Rhône-

Toujours lors du dernier week-end, deux agressions ont été commises sur des officiels. L’une concerne un match Seniors Excellence, où le match a pris fin à la 88è minute pour coup à arbitre.
La deuxième concerne, là aussi, un jeune officiel dans la catégorie des U15. Ce dernier a reçu un coup au visage.
Nos amis du Rhône, par l’intermédiaire de son Président Jean-Luc Comacle, ont publié un communiqué que vous retrouverez en lien en bas de cet article.

Le hasard fait que sur un grand journal national, Pierluigi Collina, le patron de l'arbitrage à la FIFA, s’inquiète, à juste titre (osons le dire !), du sort qui est réservé aux arbitres du football amateur. A lire en cliquant ici.

Alors, une question se pose : « Faudrait-il sortir des frontières de notre hexagone pour que le problème de la violence sur nos officiels soit enfin prise en considération ? »